Sculpteur atypique, Olivier Maréchaux lève une armée : L'exposition des Guerriers de la Sérénité est une véritable claque.

Brusquement face à vous, les Guerriers dégagent une puissance à couper le souffle. Les soldats enterrés de Qin avançaient tout équipés, prêts au combat. Ceux d'Olivier Maréchaux, agenouillés et désarmés, sont des Guerriers de la Sérénité.

"Je travaillais beaucoup autour de la figure du Bouddha. Puis l'évidence m'est apparue : en ces temps troublés, il fallait plus qu'une douzaine de justes pour sauver le monde. Il fallait une armée".

L'artiste est un homme de défi. Originaire de la région parisienne, cantonné dans un espace trop étroit pour son projet, il trouve un site en Champagne à deux heures de la capitale : c'est une ruine. Qu'à cela ne tienne, pendant trois ans, il creuse, abat, coule et ponce pour édifier son propre atelier. Puis, d'une tonne d'argile charriée à la main et longuement pétrie, Olivier Maréchaux fait surgir une armée. Modèle unique d'une quarantaine de centimètres de haut, chaque guerrier a demandé de nombreuses heures de travail et est passé par l'épreuve du feu durant plusieurs jours.

Ferez-vous partie des compagnons des Guerriers? Serez-vous de ceux qui rassérèneront le monde?

                                                                                                   Laurent Clerc, romancier

Complicité